VITALE COMPLICITE

Gor Bi Boussou Hermann est n le 02 fvrier 1992 Oum en Cte dIvoire. Peintre autodidacte ivoirien, sa dmarche plastique est avant tout une auto thrapie. Dans laquelle le tableau devient comme lexutoire de ses angoisses et de ses peines, qui lui obstruent les voies de lesprance pour un lendemain meilleur.Sa dmarche globale de ce fait, devient celle dun passeur. Qui ayant lui mme affront et surmont les difficults de lexistence, ceci grce une mre attentive, et prsente. Une exprience quil partage avec lautre travers son art, vers des horizons dapaisement et desprance. Cette complicit vitale qui unie la mre et son fils de sa tendre enfance devient un lment prpondrant et omniprsent dans son uvre. Se faisant tour tour dfenseur de cette femme-mre injustement confine selon lui; dans un rle peu valorisant de ltre inluctablement associ au foyer et la cuisine, et peu panouie. Pour finalement en devenir son admirateur et son stimulant la vie. Par lattention quil porte sur elle, travers son impacte et son importance dans la socit. Et pour lintrt, combien important de sa contribution indniable au progrs humain. Cest cet attachement et cette complicit qui se traduit dans cette relation mre-fils que Boussou dcline travers lintitul de cette exposition. Ceci dans son style de prdilection, savoir le pointillisme. Un style quil dfini, non pas la faon de Seurat et les artistes de lre post impressionniste. Qui laissent la possibilit lil du regardeur de faire le mlange des couleurs, lorsque le tableau est regard une certaine distance. Quand les points de couleur ne pouvant tre distingus les uns des autres se fondent optiquement les uns aux autres. Je dfinis ma technique  le pointillisme huile dit il, comme tant la juxtaposition de points de diverses formes multicolores ayant un aspect brillant, qui mettent en exergue le beau et la comprhension du sujet. Et dajouter;  jutilise les couleurs chaudes pour captiver les regards sur la toile et  vhiculer mon message. Qui suggre loptimisme induit en tout tre humain programm avec la capacit en lui de rver, et dy croire.   Boussou Hermann vit et travail Abidjan. Il est le laurat du prix Michel Kodjo de la peinture des Guyzagn 2016 Mimi Errol