A Abidjan, Thierry Dia met jour les futurs grands artistes du pays

Couverture Article

Homme de culture, cumulant ses activités professionnelles au sein du Conseil Café-Cacao en Côte d’Ivoire et sa passion pour les arts plastiques et vivants, Thierry Dia œuvre à titre personnel pour la promotion des artistes et de l’art contemporain en Côte d’Ivoire à travers différentes actions de soutien aux artistes. Découvrons le en quelques lignes.

Thierry Dia, dénicheur de talents

Thierry Dia : Photo officielle Galerie Houkami Guyzagn

C’est par un pur hasard que son aventure a commencé avec Charlaman, un jeune artiste qui vendait sans grand enthousiasme ses œuvres dans un super marché. Thierry Dia a voulu l’encourager convaincu qu’il avait du talent. Il lui proposa un marché celui de l’aider à vendre une petite vingtaine de tableau. Et c’est comme ça que tout a commencé. Par la suite, Thierry Dia s’est fait contacter par d’autres étudiants de la même filière que Charlaman qui souhaité avoir un soutien pour se promouvoir.

Thierry Dia a donc décidé, après avoir pris conseils auprès de quelques amis, d’apporter son soutien dans un cadre formel : le Grand Prix Guy Nairay est né. Son objectif est de palier le manque d’espaces de visibilité et de mise en valeur des productions des artistes tels que les musées d’art contemporain, les centres, les galeries, ou les espaces nationaux d’art contemporain. Il se tient chaque deux ans et récompense les dix meilleurs jeunes talents dans les domaines de la peinture et de la sculpture puis, au fil des années, la photographie s’est ajoutée.

Thierry Dia et le Grand Prix Guy Nairay

Thierry Dia : Photo officielle Galerie Houkami Guyzagn

« Les Guyzagn » est un Concours National de Peinture, de Sculpture et de Photographie, doté du Grand Prix Guy Nairay, initié et organisé par la Galerie Houkami Guyzagn .Cette manifestation biennale de reconnaissance et de célébration des valeurs artistiques est ouverte aux artistes professionnels et amateurs de 18 à 40 ans de Côte d’Ivoire ou d’ailleurs en les mettant en compétition sur une thématique.

C’est en vue de palier le manque d’espaces de visibilité et de mise en valeur des productions des artistes tels que les musées d’art contemporain, les centres, les galeries, ou les espaces nationaux d’art contemporain que ce concours a vu le jour.

Lire la suite