0

Exposition - Sculpture | L’Odyssée d’Owie Smart

Accuiel / Article / Exposition - Sculpture | L’Odyssée d’Owie Smart
Exposition - Sculpture | L’Odyssée d’Owie Smart

Exposition - Sculpture | L’Odyssée d’Owie Smart

Fort d’une solide formation acquise depuis sa tendre enfance dans une famille de sculpteurs. Et les opportunités à lui offertes de travailler avec des sculpteurs de renoms tels Uyi Obaseki, Ifionayi, le tout parachevé par un diplômé en art acquis à Yaba College of Technology en 2008. Owie Smart né au Bénin (Nigéria), ville plus connue pour ses sculptures en bronze, exposera du 17 au 30 octobre 2019 ses œuvres sur bois à la Galerie Houkami.

Cette exposition principalement constituées de pièces sculptées sur bois. Une technique qui nécessite une maitrise absolue du dessin, ont été produites lors d’une résidence d’artiste à Abidjan débutée en janvier 2019. Un peu plus d’une vingtaine de pièces comprenant des œuvres sur pieds et des bas-reliefs. Qui montre à la fois une recherche d’harmonie entre le caractère du bois et le sujet sculpté. Une différenciation qui lui permet de refléter sa sensibilité et sa personnalité d’homme résolument engagé pour la défense des droits de l’homme. Et contre l’injustice sociale.
En effet, l’exposition « Odyssée » est une immersion dans les tréfonds intérieurs d’un continent africain et ses habitants embarqués dans une histoire chaotique, semée de douleurs et d’embuches. De ce fait, sa démarche globale invite toutes les forces vives de nos sociétés à marquer un temps d’arrêt. Ceci pour une régénération aux fins de reconnecter à la nature, à la terre, et à soi-même.
Voici ce qui pousse au-delà de toute limite, la création des sculptures de Smart, ainsi qu'une sensibilité pour le bois, matière noble et vivante qui résonne d'elle-même au travers de cette communion avec la nature. Un message essentiel pour préserver une certaine harmonie entre les communautés humaines toutes ensembles et leur environnement. Ces différents mobiles expliquent son programme de résidence.
Smart a pris part à plusieurs expositions dont celle annuelle de la Society of Nigeria Artists (SNA) à la Jagart Gallery Hilton Hotel à Abuja. Au nombre de ses importants travaux figurent deux masques en bois sculptés en 2000 sur la scène du New African Shrine à Ikeja (Lagos), un travail recommandé par Femi Kuti icone de l’Afro Beat et fils du légendaire Fela KUTI.

Mimi Errol

Lire la suite . . .