0

Performance | RENAISSANCE de Dr Désiré AMANI, en hommage à James Kadjo HOURA

Accuiel / Article / Performance | RENAISSANCE de Dr Désiré AMANI, en hommage à James Kadjo HOURA
Performance | RENAISSANCE de Dr Désiré AMANI, en hommage à James Kadjo HOURA

Performance | RENAISSANCE de Dr Désiré AMANI, en hommage à James Kadjo HOURA

Du sel. Du Rhum -des planteurs (20 Cl), qui servira à honorer les esprits. De la poudre. Un sceau. 5 bougies, aux pieds et au chevet d'un lit de ... mort. Description d'une scène qui recevra, installé - drapé de blanc- Dr Désiré Amani pour sa performance intitulée "Renaissance". Renaître, après la mort. Un hommage rendu à son maître, James KADJO Houra.

Cette performance, marquée de rituel et chargée d'émotions, pendant laquelle le performeur passe d'un état de mort à la vie, expression d'un langage initiatique entre l'invisible (l'esprit) et le visible [sensible], est pour Désiré Amani une "manière très franche de faire revivre ce que le maître James Houra (disparu) a implanté comme savoir-faire artistique, comme transmission de la mémoire collective".

RENAISSANCE a été livrée le 18 mai 2021 à la Rotonde des arts contemporains, au Plateau, lors de l'exposition restitution des œuvres de l'atelier créatif à N'Galwa (Adiaké) fin mars 2021, en hommage à l'artiste, James Kadjo HOURA.
"Même s'il n'est pas présent, admet le performeur Dr Désire AMANI, c'est comme une renaissance pour nous autres, également pour lui (James Houra, Ndlr). Il est très loin et il nous voit".

Instant de recueillement, "Renaissance" est habité du chant EKWUEME (to the world project) du chantre Prospa Ochimana, artiste gospel nigérian.

A N'Galwa (Adiaké) où les artistes s'y sont investi pour permettre cette exposition-restitution, "Un Houra pour James" était le thème dudit atelier qui a mobilisé (26, 27, 28 mars) - sous la houlette de Mathilde MORO, directrice de l'École Supérieure d’Arts plastiques d’Architecture et de Design (ESAPAD, ex-Beaux-arts) - plusieurs artistes, étudiants de l'Institut national supérieur des arts et de l'action culturelle (INSAAC), slameurs, etc.


Docteur Désiré Amani est enseignant-chercheur à l'Université Félix Houpjouët-Boigny d'Abidjan. Chercheur associé à l'Université de Strasbourg (France), à la Haute école des arts du Rhin (HEAR) et Haute école de spécialité bernoise, en Suisse, il est enseignant de performatologie et de performance.

Par KS

Lire la suite . . .